Pascale et Adèle nous proposent de gagner le livre « Encyclopédie du Chocolat Valrhona » soit en publiant une photo, soit en racontant une histoire liée au chocolat.

Et Sandra qui n’a pas trop le moral en ce moment, a très envie du livre, mais pas tellement les sous pour se l’offrir.

Et voilà… tout est parti d’une discussion sur Facebook, je lui ai proposé en rigolant de participer au concours, catégorie « Histoire » pour lui offrir le livre, si par hasard je gagnais. Sandra ne m’a pas cru, et pourtant c’est vrai, je participe rien que pour elle, en pensant que même si je perds, si déjà j’arrive à lui remonter un peu le moral, ça vaut le coup de le faire 🙂

Voici donc ma petite participation, qui constituera une jolie histoire des blogs si le livre arrive chez moi, avant de repartir directement chez Sandra!

Hors, donc mon histoire chocolatesque, catégorie « plantage » remonte à une quinzaine d’années.

Je travaillais à l’époque dans une entreprise de conseil, où les relations entre collègues, sans être tendues, n’étaient pas toujours très tendres.

Mon patron décide de fêter Noël dans l’entreprise, et chacun est tenu d’apporter une partie du repas.

Je me décide pour une charlotte au chocolat, parce qu’une recette, illustrée d’une très belle photo, me faisais de l’œil depuis un petit moment. La recette en question provenait d’un magazine féminin plutôt classe, et c’était celle d’Adrienne, une restauratrice très connue à l’époque, spécialisée dans la bonne cuisine bourgeoise. Évidemment les 10 feuilles de gélatine de la recette me laissaient un peu perplexe, d’une part parce que 20g en tout, cela fait beaucoup, d’autre part parce que normalement, une charlotte au chocolat n’a pas besoin de gélatine pour tenir au démoulage. J’ai choisi de suivre la recette à la lettre, en me disant qu’Adrienne devait savoir ce qu’elle faisait et ignorante alors des pratiques des journalistes culinaires, qui n’ont parfois de culinaire que le nom.

Et devinez quoi? Ce qui devait arriver arriva, ma charlotte était tellement compacte, qu’on aurait pu jouer au foot avec !

19h17 :Spécial Edit.

Normalement, Sandra devrait concourir dans la catégorie « Photo » mais pour l’instant, je ne vois rien sur son blog ; nous avons jusqu’à ce soir minuit pour participer, donc…. Sandra, dépêche-toi, sinon tu vas te retrouver dans le pétrin ! 😉

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer