entremets aux fruits rouges © cocineraloca.fr

C’est très moderne d’appeler ce type de dessert un « triffle », mais pour moi, il s’agit tout bêtement d’un entremets, présenté dans un saladier de verre.
Celui-ci a été réalisé avec deux pêches blanches qui menaçaient de s’abîmer, 500 g de fraises de pleine terre bien parfumées, une poignée de framboises et de fraises des bois qui provenaient du jardin de ma mère. J’ai effeuillé quelques-uns de ses rosiers pour décorer. La crème c’est une chantilly toute simple et au milieu de tout ça, une pâte à biscuit. C’est le dessert qui a clos notre repas d’anthologie, commencé avec des homards grillés. Là aussi, les photos sont sans fioritures et sont seulement le souvenir d’une belle soirée.

entremets 2 ©cocineraloca.fr

Ingrédients pour 4 à 6 personnes
Biscuit :
2 œufs
60 g de sucre
60 g de farine
Crème chantilly :
25 cl de crème fleurette entière, bien froide
1 cuillerée à soupe de sucre glace
Sirop de pochage :
100 g de sucre
50 cl d’eau
1 gousse de vanille
2 cuillers à soupe de rhum blanc
Fruits :
2 pêches blanches
500 g de fraises
1 poignée de fraise et framboise mélangées.

Réalisation
Pochage des pêches : mettre l’eau, le sucre, la gousse de vanille fendue en deux et le rhum dans une casserole. Porter à ébullition. Pendant ce temps, peler les pêches. Les mettre dans le sirop bouillant, retirer du feu et laisser tranquillement refroidir. J’ai fait ça le matin pour le soir.
Biscuit : Préchauffer le four à 180°C. Casser les œufs, séparer les blancs des jaunes. Mélanger les jaunes et le sucre et bien battre pour faire blanchir le mélange. Incorporer la farine. Battre le deux blancs en neige ferme. Incorporer délicatement les blancs au mélange précédent. Chemiser une plaque à pâtisserie de papier cuisson, étaler dessus la pâte à biscuit à la spatule, en une couche assez fine. Enfourner pour environ 7 minutes : la pâte est cuite quand elle est ferme, mais en même temps encore souple au toucher. Sortir du four et laisser refroidir sous un torchon avant de décoller le biscuit. Là aussi, j’ai fait ça le matin pour le soir.
Chantilly : battre la crème froide au fouet jusqu’à ce qu’elle double de volume et forme des pics sous le fouet. Incorporer le sucre glace quand la crème commence à épaissir. Réserver au frais le temps de préparer les fruits.
Laver et équeuter les fraises, les couper en morceaux. Sortir les pêches du sirop (garder le sirop), les couper en deux, enlever le noyau (of course) et recouper en morceaux. Mélanger avec les morceaux de pêche, les framboises et les fraises des bois.
Montage de l’entremets : choisir un joli saladier et découper le biscuit en deux disques de tailles différentes, un petit pour le fond du saladier, l’autre plus grand qu’on posera à mi hauteur. Donc, poser le petit disque au fond du saladier, l’imbiber au pinceau avec le sirop de pochage des pêches. Disposer une couche de fruit par-dessus, recouvrir avec la chantilly. Poser le deuxième disque, et recommencer l’opération en finissant par une couche bien épaisse de chantilly. Lisser le dessus à la spatule et décorer avec des pétales de rose piquées dans le jardin de sa mère, sachant que ses rosiers ne sont pas bourrés de pesticides et autres cochoncetés. A défaut, garder quelque fruits rouges entiers pour faire la déco. Mettre au frais jusqu’au moment de servir, en comptant au minimum 1h30 au frigo pour que ça soit bien frais, et que les arômes se mélangent bien.

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer