pommefarcie©cocineraloca.fr

Je vous avais promis des recettes à base de camembert. Problème, le fromage, ça fond, et ça n’est pas très sexy à l’image, tout ce camembert qui coule de la pomme de terre. J’ai donc hésité à vous présenter ce plat, délicieux certes, mais à première vue aussi glamour qu’un évier rempli de vaisselle sale.
Mais si on commence par dévorer un plat des yeux, ce sont les papilles qui jugent in fine du plaisir gustatif. Donc, voici un plat beau de l’intérieur, moelleux, goûtu, crémeux, voluptueux et sensuel, j’ai nommé : Pomme de terre farcie au camembert et à l’andouille de Vire ! (sous titre : Erotisme culinaire, méfiez-vous des apparences)

Donc compter pour chaque gourmand présent autour de la table (les plaisirs solitaires sont envisageables aussi) :
1 belle pomme de terre à chair farineuse (Bintje ou équivalent)
2 portions de camembert au lait cru
1 tranche d’andouille de Vire
1 cuillerée à soupe de crème crue d’Isigny
1 cuillerée à café de moutarde de Dijon (j’aime bien la Maille)
sel, poivre.

Compter environ 1h + 10 min de cuisson.
Préparation : 15 min

Réalisation :
Préchauffer le four à 210°C. Laver soigneusement les pommes de terre, surtout si comme moi, vous en mangerez la peau, qui est toute croustillante après cuisson.
Placer les pommes de terre dans un plat à four, et enfourner environ 1h : vérifier la cuisson en piquant une pomme de terre avec la pointe d’un couteau. Plus la pomme de terre sera grosse, plus il faudra en prolonger la cuisson.
Sortir les pommes de terre du four, et préparer la garniture, le temps que les pommes de terre refroidissent un peu et soient manipulables sans se brûler. Couper l’andouille de Vire en petits dés, ainsi qu’une des deux parts de camembert. Couper l’autre part en lamelles, celles-ci gratineront sur le dessus de la pomme de terre. Sortir la crème du frigo, ouvrir le pot de moutarde. Normalement, à ce stade, vous pouvez enfin saisir chaque pomme de terre sans vous brûler. Découper un couvercle sur le haut de chaque pomme de terre, et creuser l’intérieur avec une petite cuiller. Saler et poivrer légèrement l’intérieur. Réserver la chair dans un saladier. Ecraser la chair de pomme de terre à la fourchette, ajouter les dés d’andouille de Vire, la crème crue, et la moutarde, bien mélanger. Goûter pour savoir si vous voulez saler ou poivrer, effectuez l’opération si vous le jugez bon, et ajouter les petits dés de camembert. Suivant l’onctuosité désirée, on peut mettre plus de crème. Farcir chaque pomme de terre de la préparation, chapeauter des lamelles de camembert et là deux options : recouvrir avec le couvercle de pomme de terre, pour un résultat tout coulant et onctueux, ou bien enfourner tel quel, pour un léger gratinage du dessus (mais le camembert coule quand même un peu). Laisser 10 min au four, le temps de préparer une petite salade d’accompagnement.

Crème crue, camembert au lait cru, andouille de Vire : c’est chouette la Normandie !
Pour info, l’andouille de Vire se congèle très bien, il suffit de la découper en tranches avant congélation et ensuite, de se servir au gré des besoins, les tranches décongèlent en quelques minutes.

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer