Gâteau de pommes de terre ©cocineraloca.fr

Ces petits gâteaux de pommes de terre sont une variante d’un grand classique de la cuisine française, les pommes de terre Anna. Simplement, plutôt qu’un gros gâteau à découper, j’ai préféré préparer des portions individuelles dans un moule à muffins, pour réaliser un accompagnement simple et élégant à un plat un peu recherché. J’y ai ajouté également un peu de thym et d’ail pour relever mes pommes de terre. Cuites de cette façon, elles sont croustillantes à l’extérieur et fondantes à l’intérieur.

Gâteaux de pommes de terre ©cocineraloca.fr

Matériel spécifique : un robot muni d’un accessoire pour trancher les légumes ou une mandoline. Moule à muffins de 7 cm de diamètre (6 alvéoles) antiadhésif.

Ingrédients
600 g de pommes de terre à chair ferme type Charlotte
50 g de beurre (voir note)
3 branches de thym frais
1 gousse d’ail
Sel, poivre

Réalisation
Préchauffer le four à 200°C.
Peler la gousse d’ail et la hacher grossièrement.
Mettre le beurre, l’ail écrasé et le thym effeuillé dans une petite casserole et faire fondre à feu très doux.
Pendant ce temps, peler et laver les pommes de terre. Les trancher finement à l’aide du robot ou de la mandoline.
Disposer les tranches de terre dans un saladier, saler, poivrer et ajouter le beurre fondu et ses aromates. Bien mélanger (à la main) pour bien recouvrir chaque tranche de pomme de terre du beurre fondu aromatisé.
Disposer les tranches au fond de chaque alvéole en tassant bien et en prenant soin de mettre un peu du thym et de l’ail ayant servi à aromatiser le beurre dans chaque gâteau de pomme de terre.
Enfourner pour 1 heure.
Démouler sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson ou de papier aluminium (pour récupérer l’excédent de beurre qui s’écoule).
Transférer les gâteaux de pommes de terre sur les assiettes de service à l’aide d’une spatule.

Compter trois gâteaux de pommes de terre par personne s’il s’agit de l’unique accompagnement d’un plat, mais seulement deux si vous avez prévu de servir des légumes en supplément.

À l’assemblage, la quantité de beurre peut paraître astronomique, mais l’excédent s’écoulera au moment du démoulage, et il faut vraiment prévoir large pour bien enrober les pommes de terre et obtenir un résultat crousti-fondant. N’essayez donc pas de réduire la quantité, sous peine d’obtenir un résultat décevant.

 

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer