Poulet au marsala et aux champignons ©cocineraloca.fr

Vous connaissez Saveur ? C’est un magazine en ligne de cuisine, américain, et je le lis de temps en temps. Cette recette figurait parmi « les préférées des lecteurs en 2015 » et à la lecture, j’ai trouvé ça très bien, d’autant plus qu’une bouteille de marsala, qui datait de Mathusalem, traînait dans mes placards.

La recette n’est pas compliquée, mais pour rendre la viande plus tendre, il faut l’aplatir à l’aide d’un attendrisseur à viande. Si comme moi, vous n’avez pas ça dans vos placard, pas de panique : mettez vos blancs de poulet entre deux feuilles de papier cuisson, et tapez dessus avec le cul d’une casserole, ça marche tout aussi bien.

Matériel nécessaire : une poêle et un attendrisseur à viande, ou système D, du papier cuisson et une casserole au fond épais.

Ingrédients pour 4 personnes
4 blancs de poulet
500 g de champignons de Paris
2 échalotes
1 gousse d’ail
160 ml de Marsala
250 ml de bouillon de volaille
1 cuiller à soupe de farine
1 cuiller à soupe d’huile d’olive
Quelques tiges de persil
Sel, poivre

Réalisation
Éplucher l’ail et les échalotes. Émincer les échalotes et hacher l’ail. Couper les pieds terreux des champignons, laver ces derniers et les couper en quatre.
Aplatir les blancs de poulet à l’aide d’un attendrisseur à viande. Fariner les blancs de poulet.
Faire chauffer l’huile dans une poêle, y faire dorer les blancs de poulet de chaque côté. Retirer les blancs de poulet de la poêle et réserver sur une assiette.
Faire cuire les champignons dans la poêle. Quand ils sont cuits, les réserver sur la même assiette que le poulet.
Disposer les échalotes et l’ail haché dans la poêle et les faire cuire quelques instants pour les ramollir, sans faire dorer. Déglacer avec le marsala. Faire réduire quelques instants et ajouter le bouillon de volaille. Porter à ébullition et faire réduire à feu vif. Quand la sauce est réduite de moitié, remettre les blancs de poulet et les champignons dans la poêle pour les réchauffer. Ajouter des pluches de persil au moment de servir.

Attention à bien utiliser du marsala Fine et surtout pas du marsala all’uovo (Cremovo) qui n’est pas du tout adapté à cette recette.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer