Poulet sauce à l'ail ©cocineraloca.fr

Depuis les évènements du week-end dernier, je n’ai pas trop envie de bloguer, ni de cuisiner. Mais comme la vie continue,  voici une recette et un texte que j’avais rédigés il y a 3 semaines. « Keep calm and carry on » comme disait l’autre…

keep calm

Quand j’ai vu la photo de cette recette, j’ai eu immédiatement envie de la faire ! Il faut beaucoup d’ail et du thym frais pour réaliser la sauce, et il paraît que c’est bon contre les maux de gorge. Et comme j’avais une méchante bronchite, ce poulet à l’ail était pile pour moi !

À la lecture de la recette, vous vous demandez peut-être pourquoi la cuisson se fait en trois temps : d’abord sur le feu, puis au four, puis à nouveau sur le feu; il s’agit d’une ruse de sioux pour obtenir un poulet à la fois moelleux et croustillant, ainsi qu’une sauce super onctueuse.

Après dégustation, je peux vous assurer que c’est très bon, mais les temps de cuisson indiqués dans la recette d’origine n’étaient pas exacts : je me suis retrouvée avec de l’ail cru à la sortie du four (j’ai rattrapé le coup en prolongeant le temps de cuisson de la sauce). J’ai donc ajusté les temps de cuisson en conséquence dans la version que je publie ici. Vérifiez tout de même la cuisson de l’ail, on ne sait jamais…

Pour éplucher mes deux têtes d’ail, j’ai utilisé ce truc. C’est efficace, mais il faut nettement plus de temps que les quelques secondes annoncées pour parvenir à un résultat.
Je recommande l’usage du bocal en verre avec couvercle, ça marche mieux qu’avec une boîte en plastique et c’est plus pratique que deux saladiers.
Si vous avez des enfants, enfermez vos têtes d’ail dans un bocal à confiture et demandez-leur de jouer aux maracas avec. Ils feront le boulot à votre place et en plus, en s’amusant : que demande le peuple ?

Poulet sauce à l'ail ©cocineraloca.fr

Matériel spécifique : une cocotte ou une sauteuse avec couvercle passant à la fois au feu et au four

Pour 6 personnes

Ingrédients
1 poulet découpé en 6 morceaux
2 têtes d’ail
180 ml de vin blanc sec
250 ml de bouillon de volaille
2 cuillers à soupe de farine
2 cuillers à soupe d’huile d’olive
10 branches de thym frais
Sel, poivre

Réalisation
Préchauffer le four à 200°C.
Pendant ce temps, faire chauffer l’huile dans la cocotte et y faire dorer le poulet de toutes parts. Réserver le poulet sur une assiette et baisser le feu.
Faire cuire les gousses d’ail dans la cocotte une dizaine de minutes à feu doux-moyen, sans le faire dorer, en remuant continuellement. Saupoudrer de farine et en enrober l’ail. Faire cuire encore une petite minute, toujours en remuant. Remettre le poulet dans la cocotte, saler légèrement, couvrir et cuire 15 min au four. Enlever le couvercle et prolonger la cuisson 10 min.
Sortir la cocotte du four (attention, ça brûle !) et enlever les morceaux de poulet, les réserver sur une assiette, dans le four éteint mais chaud, le temps de monter la sauce.
Remettre la cocotte sur le feu et ajouter le vin blanc. Faire cuire à feu moyen quelques minutes, à feu moyen, en remuant : le mélange épaissit. Ajouter alors progressivement le bouillon de volaille et le thym et mélanger à nouveau. Quand la sauce est prise, saler et poivrer.
Sortir le poulet du four, et servir avec la sauce et les gousses d’ail.

J’ai servi avec des pommes de terre cuites au four, dans leur peau. J’ai lancé la cuisson des pommes de terre environ 30 min avant de préparer le poulet, pour être sûre que tout soit cuit en même temps.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer