Melktert d'Afrique du Sud froide ©cocineraloca.fr

Quand Relibou a montré une photo de cette tarte sur Twitter (?) Instagram (?), ça m’a intriguée parce que je ne connaissais pas du tout et que d’après elle c’est très bon.

Relibou parlait d’une tarte sans pâte, or j’ai trouvé plein de versions où l’on verse un appareil dans un fond de tarte, avant de tomber sur cette recette.
Aussitôt trouvée, aussitôt essayée, je l’ai testée ce week-end.

En fait, cette tarte est une des innombrables versions de ce qu’on voit en ce moment dans la blogosphère culinaire « le gâteau magique » ou « la tarte impossible » (ou incroyable, au choix), ou encore le « Pastel imposible » mexicain. En gros, on fait une pâte très liquide qu’on enfourne à four très chaud : avec la pesanteur, la plus grande partie de la farine tombe au fond pour former comme une pâte à tarte, le dessus devient croustillant sous l’effet de la chaleur et emprisonne une couche moelleuse au milieu.

La melktert peut se déguster chaude ou froide. J’ai testé les deux et je préfère la manger froide. Chaude, l’intérieur est plus crémeux, mais j’ai trouvé ça un tantinet écœurant.
Froide, la texture est assez voisine de celle d’un flan pâtissier, en moins dense, avec un goût lacté plus prononcé, et avec un joli croustillant sur le dessus.
Je vous ai mis des photos de la tarte froide, puis chaude, pour vous montrer la différence de texture. À vous de choisir comment vous voudrez la déguster.

Melktert d'Afrique du Sud chaude ©cocineraloca.fr

J’ai adapté les quantités parce que j’avais juste ½ litre de lait au frigo et bien m’en a pris, parce que j’ai obtenu une tarte pour 6 personnes, alors qu’avec le double de lait, j’étais supposée faire une tarte pour huit.

Rien de bien difficile à faire, mais attention à la cuisson : la recette originale indiquait 20 min de cuisson avant de baisser la température du four, mais j’ai dû baisser après seulement 10 min parce que le dessus brunissait trop vite.

Matériel spécifique : un moule à tarte de Ø 22 cm, un fouet électrique

Ingrédients
100g de farine
130g de sucre
30g de beurre + beurre pour le moule
2 œufs
½ litre de lait entier
1 pincée de sel
1 pincée de levure chimique
1 cuiller à café d’extrait de vanille
1 cuiller à soupe de sucre mélangée à 1 cuiller à café de cannelle.

Réalisation
Préchauffer le four à 190°C. Beurrer le moule à tarte
Mélanger le beurre mou et le sucre dans un grand saladier. Casser les œufs, séparer les blancs des jaunes et incorporer les jaunes au mélange précédent, ainsi que l’extrait de vanille. Réserver les blancs dans un grand saladier.
Mélanger la farine, le sel et la levure chimique et incorporer progressivement au mélange précédent, en alternant avec le lait.
Battre les blancs en neige ferme et incorporer délicatement au mélange.
Verser dans le moule à tarte, saupoudrer le dessus avec le mélange de sucre et de cannelle et enfourner. Baisser la température à 165°C au bout de 10 min environ et poursuivre la cuisson 45 minutes.
La tarte est prête quand une lame plantée au milieu ressort propre. Une fois cuite, le milieu reste tremblotant, c’est normal.
Laisser tiédir environ 20 min avant de servir ou alors, laisser complétement refroidir avant de couper en parts.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer