Comme promis, voici la suite de mon plateau de pâtisseries algériennes.
Avant de vous lancer dans la recette, faites un tour ici, j’y ai recensé deux-trois trucs à savoir sur la pâtisserie algérienne, et vous y trouverez aussi la recette du sirop à mieller nécessaire pour imbiber les makrouds.
Une de mes collègues m’a beaucoup touchée en me disant qu’elle avait retrouvé le goût des makrouds de sa mère quand elle a goûté les miens. Je les cuis au four et j’utilise de la semoule fine, alors qu’on utilise d’habitude de la semoule moyenne. L’utilisation de jus et de zeste d’orange est totalement personnelle. On ne sent pas trop le goût de l’orange, mais cela donne l’acidité nécessaire pour contrebalancer le sucre des dattes et du sirop d’enrobage.

plateau 2 ©cocineraloca.fr

Matériel spécifique : une marque à makrouds
A défaut, on peut utiliser une règle et un couteau

Ingrédients pour 15 makrouds
250g de semoule fine
6 cl d’huile de tournesol + 1 cuiller à soupe pour détendre la pâte de dattes
1 orange bio
Eau chaude pour ramasser la pâte
125 g de pâte de dattes
Noix de muscade
Sirop à mieller

Réalisation
Griller la semoule à sec dans une poêle, sans la faire dorer. La semoule est prête quand elle dégage une odeur. Débarrasser immédiatement la semoule dans un saladier pour stopper la cuisson. Laisser refroidir un peu, puis mélanger dans un saladier la semoule avec le zeste d’orange râpé. Ajouter l’huile et mélanger à la main pour bien enrober la semoule d’huile. Ajouter la moitié du jus d’orange mélanger et incorporer petit à petit l’eau chaude pour obtenir une pâte molle et malléable, mais ne collant pas aux doigts. Envelopper la pâte de papier film et laisser reposer le temps de préparer la farce.
Couper la pâte de dattes en petits morceaux à l’aide d’un couteau et la placer dans un saladier. Ajouter un peu de noix de muscade râpée, la cuiller d’huile réservée et le reste de jus d’orange. Pétrir à la main pour amalgamer les liquides et détendre la pâte de dattes. Si celle-ci est trop dure, utiliser un pilon en pierre ou en cuivre pour la détendre. Ça ne marche pas avec un mixeur électrique.
Préchauffer le four à 180°C.
Reprendre la pâte à base de semoule, et la séparer en deux moitiés. Façonner chaque moitié en un long boudin. Creuser une cavité au centre de chaque boudin, dans la longueur, pour y placer la pâte de dattes. Souder les bords à la main pour refermer la pâte sur la farce.
Pour un joli fini, retourner chaque boudin pour avoir la soudure sur le dessous. A l’aide de la marque à makroud (côté plat) ou d’une règle égaliser tous les côté pour obtenir un parallélépipède rectangle : meu nan ce ne sont pas des maths ! 😉 . Appliquer la marque à makroud côté gravé sur le dessus de la pâte, en appuyant fermement. Détailler ensuite en losanges en suivant les marques. Poser chaque losange sur une plaque à pâtisserie garnie de papier cuisson. Enfourner pour 20 min. Les makrouds ne doivent pas trop dorer, sinon ils seront durs.
Enrober les makrouds dans le sirop à mieller froid dès la sortie du four. Laisser refroidir avant de servir.

Ici, une leçon en images pour le façonnage
Si vous n’avez pas de marque à makrouds, une fois les boudins façonnés en rectangle, dessinez des croisillons sur le dessus à l’aide d’un couteau, puis coupez chaque boudin en morceaux de taille égale et en faisant une coupe en biseau.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer