bouillon de poule © cocineraloca.fr

Je sais bien que ce n’est pas super pratique de réaliser un vrai bouillon quand une recette le nécessite, mais si on a un congélateur, ça vaut le coup d’en préparer une bonne quantité pour en avoir facilement sous la main. Et en plus quand on voit ce qu’il y a dans les cubes, même bio, ben ça ne donne pas envie…
Je vous donne trois versions d’un bouillon de base : de luxe avec une vieille poule, de fauché avec des morceaux en barquette et de super fauché avec une carcasse.
Essayez de faire une soupe à l’oignon avec un bouillon comme ça, vous verrez la différence !

Ingrédients
Une vieille poule, ou une barquette (pilons ou ailes, le moins cher) ou une carcasse
1 gros oignon
1 grosse carotte
1 bouquet garni
1 gousse d’ail
sel

Réalisation
Éplucher la carotte, l’ail et l’oignon. Piquer celui-ci avec un clou de girofle si on a envie. Passer la volaille sous l’eau pour la rincer, la placer dans une grosse marmite, ajouter les légumes et le bouquet garni. Recouvrir généreusement d’eau, saler et poivrer. Poser sur le feu, porter à ébullition puis baisser le feu et  laisser frémir à petit feu au minimum 1h, mais 2, c’est mieux.
Enlever tout ce qui est en morceaux à l’aide d’une écumoire,et laisser refroidir le bouillon; Placer au frais. Enlever la graisse qui s’est figée à la surface pour avoir un bouillon maigre (c’est meilleur). Congeler en portions d’1/2l à 1l.

Alors c’est dur à faire ? 😉

Pour dégraisser le bouillon, deux solutions : la mienne, de flemmarde, consiste à enlever la graisse froide après cuisson. Si vous n’avez pas le temps de laisser refroidir, enlevez la peau de la bestiole avant cuisson. Mais c’est fastidieux.

On peut récupérer la chair cuite pour des sandwichs, une salade etc…
J’utilise généralement une carcasse qui à l’avantage d’être souvent parfaitement gratuite. La version « supermarché » est une solution de rechange quand je n’ai pas de carcasse sous la main. On obtient un peu moins de 2l comme cela.
On trouve des vieilles poules à 1,50€ la pièce. Cela donne un bouillon très goûtu et en plus grande quantité (4 à 5l); et on peut utiliser la viande. C’est donc assez rentable.
Concernant les carcasses, si vous fréquentez les volaillers sur les marchés, ils vous donneront souvent une ou deux carcasses si vous demandez gentiment. En tout cas, moi, on me les donne !
Ne pas mettre de poireau dans le bouillon, ça dénature le goût. Ne pas forcer sur les légumes pour la même raison.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer